Paramètres de base dans Tunerstudio.

Ici le forum d' aidé à l'installation,l'utilisation et au setup de Tunerstudio pour la mise en route et le tuning de votre moteur ainsi que des autres fonctions gérés par les gestions moteur programmable MEGASQUIRT et MS3-PRO. Les concepts et la technologie des moteurs peuvent être discuté ici.Rappel sur la loi française : Toutes modification visant à augmenter la puissance d'un véhicule destiné à circuler sur la voie publique est strictement interdit .les gestion moteur programmable MEGASQUIRT sont destinés uniquement à un usage hors de la voie publique.Tout sujet concernant les véhicules circulant sur route ouverte sera supprimé sans préavis de notre part .
Yabanjin-san
Site Admin
Messages : 19
Inscription : 16 Jan 2020 16:32

Paramètres de base dans Tunerstudio.

Message par Yabanjin-san » 30 Juin 2020 18:16

Paramètres de base dans Tunerstudio.

Je vais vous présenter aujourd’hui les réglages de l’onglet « paramètres de base » dans Tunerstudio.

Image
Image
Image

-CALCULATE REQUIRED FUEL.
Alors je vais vulgariser un peu (même beaucoup…) que les spécialistes ne m’en veuille pas je souhaite que tout le monde puisse comprendre.
Mais avant tout qu’est que le « required fuel » ou carburant nécessaire en français. Le required fuel est la largeur de pulsation (temps d’ouverture de l’injecteur) de l’injecteur a 100% de charge moteur. Vous aide à sélectionner la taille de vos injecteurs. Il faut calculer à pleine charge et a régime moteur maximum si l’injecteur est assez grand pour injecter toute la dose de carburant sans rester ouvert en continu. Le temps d’ouverture maximum ne doit pas être supérieure a 80% ou il faut sélectionner des injecteurs qui ont un débit plus important.
Voici un tableau d’aide pour sélectionner votre taille d’injecteur en fonction de la puissance souhaitée et du nombre d’injecteurs.
La taille des injecteurs est exprimée en cc/min pour de l’essence standard a 85 pour-cents de leurs capacités.
Image

Pour les moteurs turbo vous pouvez ajouter 10% à ces chiffres qui sont un bon point de départ

Cliquez sur « carburant requis » et entrer vos paramètres moteur et injecteurs. Rien de spécial ici.
Image

Ceci va calculer la largeur de pulsation maximale en fonction des constantes que nous allons indiquer en dessous.



-ALGORITHME DE CONTROLE
L’algorithme de contrôle est en rapport avec les constantes que la gestion moteur vas utiliser pour calculer la quantité de carburant à injecter.
PRESSION/REGIME
Utilise la pression du collecteur d’admission et le régime moteur pour la calculassions. L’algorithme le plus utiliser.
POURCENTAGE BARO
Pareil que là PRESSION/REGIME mais avec la pression barométrique qui rentre dans l’équation.
PAPILLON/REGIME vas utiliser la position du papillon des gaz et la vitesse de rotation du moteur pour calculer la quantité de carburant à injecter.
DEBIMETRE (MAF) pour ceux qui voudraient utiliser un débitmètre pour mesurer la quantité d’air injecter par le moteur.
ITB ou individual throttle body et en français admission a papillons multiples. Comme son nom l’indique cet algorithme est spécialement fait pour les admissions à papillons multiples.

-INJECTION PAR CYCLE MOTEUR.
Un cycle moteur quatre temps fait deux tours de vilebrequin donc 720degrés. Comme son nom l’indique, sélectionne combien d’injection (squirt en anglais) par cycle moteur. Cette option permet d’utiliser des injecteurs plus petits que ceux nécessaire pour avoir un « Requiered fuel » qui est plus cour et donc compatible avec des injecteurs trop petits. Je déconseille l’usage de cette fonction sauf si vous n’avez pas la possibilité d’en mettre des plus gros.
Si vous augmentez le nombre d’injections il y aura une surconsommation de carburant sans augmenter les performances. Les vieilles injections comme celle de la Peugeot 205 GTI injecte 4 fois par cycle d’où sa surconsommation chronique comme elle injecte 3 fois devant une soupape fermée.
Le deuxième usage est de pouvoir utiliser une ou deux banques d’injecteurs pour des moteurs ayant 4 6 8 cylindres. Ce réglage fonctionne de concert avec le réglage « Fonctionnement des injecteurs » qui propose les options :
-Alternatif. Ce mode alterne les deux banques en divisant le cycle moteur par le nombre d’injections choisit.
-Simultané. Toutes les banques d’injecteurs injectent simultanément et le cycle moteur est diviser par le nombre d’injection sélectionner.
EXEMPLE :
-4 cylindre,4injecteurs en une ou deux banques,4 injections en simultané, vous donne tous les injecteurs qui injectent tous les 180 degrés de rotation du vilebrequin.
-4 cylindres,4 injecteurs, 2 banques de 2 injecteurs câbler cylindre1 et 3 ensemble puis 2 et 4 ensembles, avec 2 injections par cycles et banque d’injecteurs « Simultané » ou 4 injections par cycle avec banque d’injecteurs « Alternatif », vous obtenez 2 injections par cycle sur chaque cylindre.
Ce câblage avec ce setup est appelé « injection semi séquentielle ». Elle permet d’injecter une fois sur soupape ouverte et une autre sur soupape fermée après 360 dégrées de rotation du vilebrequin. C’est le meilleur choix avec deux banques d’injecteurs sur un quatre cylindres.
Pour notre usage laisser « 2 » injection par cylindre injecteurs « simultané ». C’est le réglage standard pour une injection semi-séquentiel.

LE FONCTIONNEMENT SEQUENTIEL.
Image

Le setup séquentiel n’utilise pas les réglages « nombre d’injections » ou « simultané/alternatif » mais il est important de bien régler le « Carburant requis » pour que la quantité de carburant injectée par cycle soit la bonne.
Pour l’injection séquentielle d’un moteur 4 cylindre il faut donc faire le réglage suivant:
-Mettez 1 injection et banque d’injecteurs simultané pour avoir la quantité de carburant calculée a une injection par cycle. Le mode séquentiel injecte une seule fois par cycle et par banque d’injecteur. C’est le type d’injection qui permet les meilleures performances et la meilleure économie de carburant.

Les réglages suivants sont simples.
TYPE MOTEUR.
-deux temps
-quatre temps
-moteur rotatif (WANKEL)
NOMBRE DE CYLINDRES.
Indiquer ici votre nombre de cylindre.
NOMBRE D’INJECTEURS
Indiquer ici le nombre d’injecteurs que vous utilisez.
CALAGE MOTEUR.
-Normal 180 degrés est le décalage du vilebrequin.
-Spécial sont les autres tels que moteurs 6 cylindres en ligne ou V8.
CYLINDREE MOTEUR
Ici indiquer la cylindrée totale de votre moteur
DEBIT D’UN INJECTEUR.
Ici indiquer la taille de vos injecteurs (un seul) en cc par minute.


Maintenant je vais vous décrire la partie de droite de cette fenêtre avec
TYPE D’INJECTION
Image

L’option « Type d’injection » est le type d’injection que vous souhaitez.
Je vais décrire principalement les fonctions d’une MEGASQUIRT 2 avec soit 2 banque d’injecteurs soit 4 banques d’injecteurs que permettent le firmware EXTRA de votre MEGASQUIRT 2 pour faire tourner votre moteur 4 cylindre en injection séquentielle. C’est-à-dire une injection par cylindre durant le cycle moteur qui lui correspond.
Les options suivantes sont disponibles :
-INJECTION STANDARD.
L’injection standard se contente de suivre les réglages de « nombres d’injection par cycle » et « simultané/alternatif » en injectant au « point mort haut » lors d’un événement d’allumage sur le cylindre concerné.
C’est une injection « non phasé »
-INJECTION SEQUENTIEL/SEMI-SEQUENTIEL
C’est la partie qui nous intéresse le plus. Cette option nous permet de faire injecter le carburant au moment que l’on souhaite ou au moment le plus efficace. Ce mode d’injection fonctionne de manière « phasée ». On peut donc sélectionner à quel moment la MEGASQUIRT injecte le carburant. L’angle de la ligne « Angle de phasage 1 » est l’angle en degrés de rotation de vilebrequin avant le PMH du cylindre en phase d’explosion ,au quel votre MEGASQUIRT injecte le carburant.
Dans l’idéale il faut avoir injecté le carburant avant que la soupape d’admission ne se referme. A vous de déterminer cet angle avec vos diagrammes d’arbres à cames.

Explications des options disponibles :
-CALCUL PHASAGE SUR
Est l’option permettant de choisir la position de l’angle sélectionner durant le temps d’ouverture des injecteurs. Personnellement j’utilise le réglage « Fin de l’impulsion. » qui permet de définir un angle au quel l’injecteur a fini d’envoyer tout le carburant avant que la soupape d’admission ne se referme. Mais vous pouvez sélectionner le mode qui répond le mieux à vos besoins.

PHASAGE FIXE OU CARTOGRAPHIE.
Ce réglage vous permet de sélectionner entre un angle fixe et des tables d’angles selon le régime moteur. En effet quand le régime augmente et que les temps durations d’ouverture de soupapes sont de plus en plus courte il peut être judicieux d’injecter le carburant plus tôt.
Les tables vous permettent de régler ce paramètre finement. Un angle fixe peut être utiliser sans aucun souci et je l’utilise régulièrement sur mes voitures. Si vous n’avez pas de banc de puissance vous ne verrez peut-être pas les gains des tables de timing d’injecteurs de manière très flagrante.

ANGLE DE PHASAGE 1 DEMARREUR
Si vous souhaitez mettre un angle diffèrent durant le démarrage du moteur.

UTILISER LES TABLES DE CORRECTION D’INJECTEURS
Si vous voulez tuner individuellement chaque injecteur avec un timing pour compenser d’éventuels défauts d’ingénierie sur un cylindre qui fonctionnerai un peu moins bien que les autres.

SORTIES INJECTEURS
Sélection entre l’option « sorties standards » ou « sorties additionnels ».
Les « sorties additionnels » doivent être activées obligatoirement pour pouvoir bénéficier du support 4 banque d’injecteurs en mode « Séquentiel »

Voilà un tour des réglages dans cette fenêtre.

Verrouillé